Les Forçats du Bord de la Route

2016 Avignon, contemporains, Nouveau Ring, nouveautés, théâtre, tout public

Diffusez la vidéo de ce spectacle

Trois larrons avinés, fous de Tour de France cycliste, entament dans un grenier une ascension de l'Alpe d'Huez...« Des Forçats drôles et humains, fruits d'une longue collecte de témoignages auprès de passionnés du Tour. Un petit moment d'humanité au théâtre. » - Le JSL « La passion du Tour retranscrite sur scène avec humour et tendresse. » France 3

Dates

  • 07/07/2016 au 30/07/2016 / 84000 Avignon / Le Nouveau Ring / Site / Tél : 06 58 21 34 36

+ d'infos

 https://www.facebook.com/cielestaminetrouge/

LES FORÇATS DU BORD DE LA ROUTE

Une création de la Compagnie L’Estaminet Rouge

Écriture et mise en scène : Patrick Grégoire

Jeu : Benoît Chauleur, Julien Thiéry et Raphaël Thiéry

Durée : 1h30

Tout public à partir de 12 ans

Création : 2014

 

T’as pensé à tout ? N’oublie pas la glacière, faudrait pas qui manque quelqu’ chose !

Chaque année, en juillet, ils sont plus de douze millions de supporters aux bords des routes du Tour de France. Tous d’horizons différents, tous accros à la Grande Boucle. Suivons l’ascension de trois d’entre eux : Bernard, Raymond et Jacques, des aficionados du Tour.

Écrit à partir de témoignages de supporters/camping-caristes du Tour de France, ce spectacle met en scène trois personnages : Bernard, ancien coureur pro, Raymond, l’ami de toujours et Jacques, qui vend son camping-car…

Bernard est un ancien coureur pro, qui a disputé plusieurs Tours de France toujours dans l’ombre, et qui a mis fin à sa carrière suite à un accident cardiaque dû à une overdose de produits dopants. Depuis, il bricole, invente, achète, revend. Fou du Tour de France, il décide d’acheter un camping-car pour mieux le suivre. Son ami de toujours, Raymond, est lui aussi un ancien coureur pro. Mais il éprouve de la haine pour le vélo, et survit reclus et amer dans le fond de son garage. Et puis il y a Jacques, un client de Raymond, qui vend son camping-car. Il ne vit que pour les ascensions de col en vélo avec une prédilection pour le Ventoux … Bernard regrette le fossé grandissant entre les attentes d’un public avide de panache et des coureurs qu’il juge trop formatés. Il a inventé un jeu qui a pour but de réconcilier spectateurs et cyclistes, le jeu des forçats du bord de la route … » « Mon jeu, il s’appelle « Les Forçats du bord de la route ». Parce que bon, on parle des forçats qui pédalent, mais qui parle des forçats qui regardent ? » Sont évoqués alors avec passion, frénésie et humour les spectateurs du Tour de France.

Dans la presse :

« Sur un rythme trépidant, trois acteurs survoltés parlent passion, déception, dopage, éthique, sens de la vie … Un tour de force haletant comme un contre-la-montre. » M.T. L’Yonne Républicaine.

« Le Panache du derrière ! Pas sûre qu’il faille adorer forcément le Tour de France pour goûter cette farce faite de bibine et de meurtrissures, de rêves de gosses devenus grands garçons. Attendrissant et émouvant, lyrique parfois, ce spectacle sait ménager les demi-teintes, se laisser écouter à la marge entre mélancolie et rires vrais. » Meriem Souissi – Le JSL

« Une pièce écrite avec force et tendresse par Patrick Grégoire, à partir de témoignages d’anciens coureurs et de fans qui, à travers ces dialogues, est loin des clichés habituels représentants les aficionados du Tour de France. Sur un rythme soutenu, entrecoupés de véritables sprints, les comédiens Benoît Chauleur et Raphaël et Julien Thiéry jouent le rôle d’anciens coureurs professionnels et obscurs porteurs d’eau du peloton qui rencontrent un amateur et amoureux du mont Ventoux qui vend son camping-car. Ce trio exprime, au fil des échanges, des souvenirs pas toujours glorieux, des enthousiasmes extériorisés ou cachés ou plus prosaïquement le sens de l’existence suscités par la Grande Boucle chez ces trois hommes. Vu les nombreux rappels du public en fin de spectacle, une chose est sûre, l’équipe de l’Estaminet rouge a gagné une étape.» Le Bien Public.

« Loin de la fresque nostalgique et du « c’était mieux avant », Patrick Grégoire s’intéresse à l’individu, émouvant à travers la masse difforme et effrayante qui s’agglutine sur les bords des routes pour chercher à comprendre ce qui anime ces passionnés. Aux petites histoires de cette grande histoire du Tour. Aux petites histoires des bas-côtés. Un beau spectacle-hommage aux aficionados du Tour. » Dijon Beaune mag

« Les forçats du bord de la route c’est l’ambiance qui règne chaque année sur le bord des routes du Tour de France et la passion du Tour retranscrite sur scène avec humour et tendresse. » France 3

« Des Forçats drôles et humains. Fruits d’une longue collecte de témoignages auprès de passionnés du Tour de France, la dernière création de la Cie l’Estaminet Rouge est un petit moment d’humanité au théâtre. Humain, frénétique et tendre. » MP Le JSL

Critique spectateur :

« Un immense moment de théâtre : une émotion qui prend le public pendant 1h30, qui ne faiblit jamais et qui nous rappelle, alors qu’on ne s’y attendait pas, que le terme « humanité » peut encore être employé sans aucune connotation péjorative. Un texte d’une force poétique bouleversante et des comédiens avec lesquels la sympathie, au sens étymologique du terme, est immédiate et durable. J’ai retrouvé hier soir devant les Forçats le sentiment que j’ai ressenti le jour où j’ai assisté à la création de Métallos et dégraisseurs : la jouissance face à de vrais gens qui jouent des personnages ancrés dans l’Histoire dans un récit d’exploits aussi admirables que pitoyables, comme nous tous qui représentions l’espèce humaine hier soir, dans sa grandeur et sa petitesse. On pourrait dire aussi que Patrick Grégoire est une sorte de Tchekhov qui décrit l’effondrement d’un autre monde que celui de la Russie tsariste : celui de la société française en pleine déconfiture sociale, politique et culturelle… On pourrait comparer aussi l’ascension burlesque qui nous est montrée sur un vélo immobile à celle de Maître Puntila à la fin de son voyage symbolique en compagnie de Matti. Je préfère voir ici un théâtre nouveau, totalement original, qui est un des rares aujourd’hui à pouvoir émouvoir et faire rire dans une même salle des humains que malheureusement toute l’organisation de la société contribue à éloigner, à désunir voire à opposer. » Y. Moalic

Les villes étapes 2014 : Création : LUZY(58) – DIJON (21) – MONT SAINT JEAN (21) Bestival – FRONTENAUD (71) – COSNE S/LOIRE (58) – CHATEAU-CHINON (58) – FLOGNY LA CHAPELLE (89) – VARENNES VAUZELLES (58) – QUARRÉ LES TOMBES (89) – TORCY (71) au C2 – 2015 : – ISSY L’ÉVEQUE (71)
- SEMUR EN AUXOIS (21) – VILLENEUVE SUR YONNE (89) – STE COLOMBE SUR SEINE (21) et Du 27 juin au 10 Juillet 2015 : Tournée Tréteaux dans le Clunisois (71)

Ce projet a reçu le soutien du CG71, CG58, DRAC, la région Bourgogne, et l’ADAMI

Contact chargée de production/diffusion/communication :

Agnès Billard

06 77 51 11 25

diffusionlestaminetrouge@orange.fr

 

Liste artistique

  • Auteur Patrick GRÉGOIRE
    • Mise en scène Patrick GRÉGOIRE

Interprète(s)

Interprètes

  • Raphaël THIÉRY Raymond
  • Benoit CHAULEUR Bernard
  • Julien THIÉRY Jacques

Liste Technique

Chargé(e) de production Agnès BILLARD / Régie générale Aurélien CHEVALIER

Partenaires

Adami, le Département de la Saône et Loire et de la Nièvre, la Région Bourgogne Franche-conté

Presse

  • « Les forçats du bord de la route c'est l'ambiance qui règne chaque année sur le bord des routes du Tour de France et la passion du Tour retranscrite sur scène avec humour et tendresse. »
    FRANCE 3
  • Loin de la fresque nostalgique et du « c'était mieux avant », Patrick Grégoire s'intéresse à l'individu, émouvant à travers la masse difforme et effrayante qui s'agglutine sur les bords des routes pour chercher à comprendre ce qui anime ces passionnés. Aux petites histoires de cette grande histoire du Tour. Aux petites histoires des bas-côtés. Un beau spectacle-hommage aux aficionados du Tour.
    DIJON BEAUNE MAG
  • Des Forçats drôles et humains. Fruits d'une longue collecte de témoignages auprès de passionnés du Tour de France, la dernière création de la Cie l'Estaminet Rouge est un petit moment d'humanité au théâtre. Humain, frénétique et tendre.
    LE JSL




Comments are closed.

Accès Abonnés


 

MOBILETAG

Les Forçats du Bord de la Route
bordcadreakiprod