la dernière lettre

2004, bandes-annonces bord cadre, contemporains, théâtre de l'Eveil

de Vassili GROSSMAN. Mise en scène Michel TANNER. Avec Béatrix FERAUGE. Création le 8 juillet 2004 au Festival d’Avignon (la manufacture) en coproduction avec la Fabrique de Théâtre et le théâtre de l’Eveil.
scénographie : Elvira CICERO
costume : Isabelle CHEVALIER
Coordinateur : Claude DUQUENNE

Le devoir de mémoire investit la Manufacture.
UIne femme seule au visage marqué, traits tirés, qui se raccroche aux petits événements du ghetto, avec ce désir de résister à l’étouffement. Longues respirations…Le texte de Vassili Grossman, ukrainien membre du comité juif antifasciste est un des chapitres de Vie et Destin, ouvrage de référence, rescapé lui-même du régime totalitaire. Rescussité par le théâtre de l’Eveil et la Fabrique (Mons, Belgqiue) il se livre à nous pour un nécessaire devoir de mémoire. Prenant.
Le Dauphiné libéré – 12 juillet 2004

Une représentation émouvante par le jeu de Béatrix Ferauge. Les mots maternels nous sont adressés directement, teintés d’optimisme. Un témoignage, un partage où le ghetto dans la vie au quotidien nous est raconté simplement. Une déclaration d’amour avec la peur au ventre, un adieu saisissant.
Yaël Werner – La Provence – 30 juillet 2004

caption_bc_transparent









Comments are closed.

Accès Abonnés


 

 

bordcadreakiprod