4 articles dans la catégorie > Chêne Noir

à propos du Théâtre du Chêne Noir

 

49 ANS DE CREATIONS ET D’ACCUEIL

 

LE THEATRE DU CHENE NOIR

Un théâtre des quatre saisons

Compagnie de créations dont les branches poussent à travers le monde entier (dernièrement, jusqu’à l’Empire du Milieu avec Si Siang Ki créé au festival de théâtre de Shanghai…), le Théâtre du Chêne Noir, fondé et dirigé par l’auteur-metteur en scène Gérard Gelas* depuis 1967, est aussi ce lieu permanent d’Avignon, qui accueille hiver comme été des artistes de grand renom comme de jeunes talents à découvrir, et des dizaines de milliers de spectateurs…
 
* (parmi ses dernières mises en scène Effroyables Jardins, Guantanamour, Confidences à Allah, Le crépuscule du Che, Riviera, Le Lien, Les derniers jours de Stefan Zweig …)
 
« Scène d’Avignon » conventionnée, le Théâtre du Chêne Noir est subventionné par le Ministère de la Culture-DRAC PACA, le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte-d’Azur, le Conseil Général de Vaucluse, la Ville d’Avignon.
 
 
8 bis rue Sainte Catherine, 84000 AVIGNON

Administration : 04 90 86 58 11 / contact@chenenoir.fr

Réservations : 04 90 86 74 87
 
 
cliquez sur « lire la suite » pour découvrir la programmation 2016

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Jean-Paul II — Antoine Vitez, Rencontre à Castel Gandolfo

Le 28 juillet 1988, la Comédie-Française donnait une représentation privée du Mystère de la Charité de Jeanne d’Arc de Charles Péguy devant le pape Jean-Paul II, dans les jardins de Castelgandolfo.

Antoine Vitez, qui venait juste d’être nommé Administrateur Général du premier Théâtre National de France, avait tenu à être du voyage.

A l’issue de la représentation, le pape est présenté à chaque participant. Contrairement au protocole qui prévoyait un rapide départ, Jean-Paul II s’attarda au milieu de tous, entamant de multiples conversations, générales et particulières sur le spectacle lui-même, la théologie de Péguy, l’Art Dramatique…

Ces nombreuses réflexions furent enregistrées par Jean-Philippe Mestre, romancier et grand reporter au Progrès de Lyon. Lui vint alors l’idée, à propos de l’échange spécifique entre le pape et Antoine Vitez, de se replonger dans l’œuvre écrite de chacun et d’imaginer un virtuel dialogue.

Ainsi, nombre de répliques dans Castelgandolfo appartiennent-elles bien aux deux protagonistes, mais « recomposées », permettant ainsi une confrontation sur différents sujets comme le Théâtre, l’Acteur, l’Inquisition, le Pouvoir, la Science, le Communisme, l’Église…

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Les Caves

Quand un gars plutôt sympa, honnête mais endetté et ruiné par la perte de son commerce (en même temps il est loueur de cassettes VHS…) décide de kidnapper l’une des plus grosses fortunes d’Europe afin de demander une rançon pour apurer ses dettes, cela peut donner naissance à un kidnapping qui tourne mal… Quand un enlèvement est mal préparé par un individu dont c’est la première expérience dans le domaine, même avec la meilleure volonté du monde, il y a des risques. Le premier risque étant peut-être de se tromper de cible ; quand on confond dans le noir un milliardaire avec un maître d’hôtel, c’est un réel souci. Quand en plus on se retrouve enfermé dans la cave d’un endroit super isolé en ayant laissé les clefs de la porte à l’extérieur, c’est un second souci…

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

TANT BIEN QUE MAL

A ces heures perdues, Sœur Marie-Paule conte avec enthousiasme et foi des contes traditionnels (Andersen, Grimm).

Si elle souhaite de tout son petit cœur apporter allégresse et convivialité, Marie-Paule considère que ces histoires sont aussi un excellent moyen de dénoncer les travers des hommes et de notre société, de « titiller là où ça fait mal ».

Cette religieuse, à la langue bien pendue, est convaincue que ces contes portent des messages vertueux de générosité et de cœur susceptibles de réveiller nos consciences endormies. Bref, elle désire ardemment nous « secouer le popotin ».

Sous les habits austères de la religieuse, frétille une vocation artistique qui ne demande qu’à s’exprimer. Marie-Paule jubile tant à raconter ses contes qu’elle se laisse parfois aller à quelques cabotinages. Mais sa candeur et sa bonté en font un personnage attendrissant et drôle.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Accès Abonnés


 

MOBILETAG

TANT BIEN QUE MAL
bordcadreakiprod