322 articles dans la catégorie > théâtre

paroles de Prévert entre vous et moi…

C’est un vrai spectacle « mosaïque » tiré du recueil PAROLES : 29 poèmes s’y côtoient dans le même désordre apparent, créant des histoires aux mots d’une étonnante simplicité entendus dans la rue, le bistrot, le métro, et qui font à la fois rire et grincer des dents. Les vers, souvent libres, cachent une poésie discrète, prenante, à l’univers sombre maquillé d’humour, offrant les thèmes fondateurs de l’humanité.
La mise en scène vivante, ponctuée d’interventions musicales qui donnent à chaque poème une couleur propre, recrée une ambiance années 40 dont on retrouve également le charme dans le décor et les costumes.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

el maestro

Isolé du monde, maître du clavier de son imaginaire, El Maestro va diriger devant des musiciens virtuels, la répétition d’une symphonie aussi échevelée que loufoque. Métaphore de la résistance, El Maestro va puiser dans le potager de sa mémoire des éléments hybrides dont il va émailler son discours musical. El maestro est une proposition pour retrouver l’heureuse conjonction du Babil… et de Babel.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Neige Noire, variations sur la vie de Billie Holiday

Une évocation toute en délicatesse et légèreté qui transfigure la dureté de la vie de cette grande artiste à la voix noire au parfum de gardénia.

La chanteuse Billie Holiday est confrontée sa vie durant aux violences sociales, aux préjugés raciaux mais aussi sexistes. La reconnaissance de son talent ne parviendra pas à effacer la détresse initiale, ni à sauver Billie de la déchéance. Nourri des faits et fables tirés des mémoires de Billie, le spectacle Neige Noire ne chante que la « note bleue », celle de la vie

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Bruno Coppens dans Trac !

Un délire verbal ahurissant, éblouissant, étourdissant.

Jongleur fou des mots, auteur de délires verbaux à couper le souffle, Bruno Coppens a tracé sa voie dans le champ fertile de l’humour belge, exerçant son talent au théâtre, en radio et dans la presse écrite. Sa plume est virtuose, comme celle d’un certain Raymond D. Ses personnages sont drôles, sans méchanceté ni perfidie, lucides pourtant. Des êtres humains en somme, que Bruno Coppens campe avec chaleur et impertinence.

Après la Belgique et le Québec, il présente son nouveau spectacle en France.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Toi et tes rêves

De la réalité au rêve, l’histoire d’Helen et Paul se livre en vrai,
en faux, en comédie sur la durée d’une vie à deux.

Que se passe-t-il dans la tête d’Helen qui ne peut s’empêcher de réécrire et réinventer la réalité dans le couple qu’elle forme avec Paul ?

Antoine Rault (l’auteur du « Diable Rouge » et du « Système ») nous raconte une histoire d’amour en kaléidoscope qui met en abîme les sensibilités féminine et masculine face au couple.
Il nous propose une variation drôle, piquante et tendre, qui mêle aux différentes scènes marquantes de la vie d’Helen et de Paul, les versions fantasmées de Madame, toujours encline à embellir le quotidien dans ses rêves.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

rien, plus rien au monde

Une satire sociale à l’humour corrosif !

Abrutie d’alcool et de téléréalité, une mère de famille à bout de souffle repose tous ses espoirs sur sa fille. Elle sombre dans la folie tout en criant sa rage face aux immigrés, à la difficulté de joindre les deux bouts, au besoin de consommer pour exister et à la misère sexuelle de son couple forcé à baiser au Viagra. Un texte féroce et ironique, à l’humour achevé. Pour une soirée pas comme les autres.

Ce monologue sociétal, frontal et cruel est présenté pour la première fois au théâtre. Il est signé Massimo Carlotto, auteur italien de romans noirs, fréquemment adaptés au cinéma et en bande dessinée.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Les irrévérencieux

Les irrévérencieux c’est une création originale dans laquelle les comédiens s’approprient des disciplines urbaines et populaires comme un écho à la modernité. Une fusion de genres et d’origines pour mieux questionner notre quotidien.

Ici, la Compagnie du Théâtre des Asphodèles réinterroge la commedia dell’arte apparue au 16ème siècle dans ce qu’elle a de plus contemporain: une forme de théâtre né dans la rue, populaire, divertissante, s’appuyant sur un canevas tout en laissant place à l’improvisation et à l’interaction avec le public… Les comédiens jonglent avec les techniques pour les modeler, les renouveler, les remettre au goût du jour.

La rencontre avec la culture Hip hop, actuelle et revendicatrice, se pose comme un écho spontané d’une commedia dell’arte d’aujourd’hui; le théâtre, la danse et le human beatbox fusionnent ainsi sur le plateau pour laisser place à l’énergie, au rythme et aux rires.

Ne manquez pas le « Coup de Coeur » du festival d’Avignon 2013 qui a joué à guichet fermé.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Dom Juan 2.0

Notre Dom-juan 2.0 est coloré, virevoltant, extravagant et actuel!

Embarquez aux côtés de nos comédiens qui redécouvrent avec vous cette pièce de Molière, une des plus controversée de l’époque et pourtant si frappante de pertinence aujourd’hui.

A l’heure du numérique, d’internet et 2.0 et des communications virtuelles, où les relations se tissent par écrans interposés, réseaux sociaux et plateformes de rencontres, que reste-t-il des rapports humains, sincères et spontanés?

Sous couvert de présenter un filage de sortie de résidence, les acteurs se présentent ici eux-même au public à travers la pièce de Dom Juan. En parallèle de leur jeu de comédien, ils se dévoilent au spectateur, dans leur rapport de groupe, leur fragilité, leur espièglerie, leurs doutes et coups de gueules. Ils envahissent le plateau entre deux siècles de Molière qu’ils interprètent avec autant de profondeur que de légèreté et nous livrent avec force et honnêteté un miroir sur toute la complexité du rapport humain.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

jacqueline sur la terre

« Jacqueline, ton père est parti au ciel, chez le bon Dieu ».

Bouleversée par la mort de son père, la petite Jacqueline grimpe dans un arbre pour le chercher et le ramener à la maison. Sa mère, son oncle, la brigade de pompiers locale et le reste du village vont tout tenter pour la convaincre de redescendre. Son silence obstiné va petit à petit contaminer son entourage qui se trouvera pris d’un mal étrange…

Duo formé par Marie-Élisabeth Cornet, clown, et Sébastien Bruas, acrobate aérien, Jacqueline sur la terre parle un nouveau langage qui puise dans le cirque et la comédie. Le résultat est un spectacle tout public, haut en couleurs et familier, abordant avec sensibilité et fantaisie un thème grave.

On rit, on s’envole, on bondit, on s’émeut, on glose. On est vivant !

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

On ne l’attendait pas !

Drame dérisoire sur la reconstitution d’un temps vécu, passé et archivé dans la mémoire d’un père de famille. Le coeur de l’histoire est l’exercice d’un abus de pouvoir et de droit sur sa propre fille. Un sujet banal, indélicat et féroce, qui fait exploser le sens même de l’éternelle unité du noyau familial.

Réalité? Rêve? Cauchemar onirique?

Une dramaturgie singulière, un jeu antinaturaliste, violent et poétique, servi par la sensibilité et l’imaginaire de jeunes acteurs.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Mademoiselle Espérance

Après les succès de Un de la Canebière, L’Incroyable Destin de René Sarvil, artiste de Music Hall ou encore Le Pays des Galéjeurs, écrits par Frédéric Muhl Valentin, la troupe Les Carboni, créée en 1993, poursuit sa relecture de l’opérette marseillaise des années 30.
Mademoiselle Espérance ressuscite le personnage d’Anaïs, figure emblématique jouée par Edwige Pellissier, accompagnée ici du pianiste de jazz Pascal Versini. Petite dans sa forme, Mademoiselle Espérance n’en demeure pas moins la quintessence d’un genre trop vite oublié mais depuis revivifié par la troupe.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Zigzag

Et si vous aviez, durant le même spectacle, la 1ère scène du Médecin malgré lui de Molière mis en scène de 3 façons différentes ?
ZIGZAG, vous propose cela !
Un joli regard sur la mise en scène, une façon de voir le Théâtre avec amour, une occasion de soulever le rideau de la création et de comprendre les enjeux du choix d’un metteur en scène, dans un spectacle ludique, enjoué et surprenant!
Après la fabuleuse aventure des coquelicots des tranchées de l’an dernier, qui leur a valu le prix du public OFF 2014 et le Molière 2015 du meilleur spectacle Public, c’est à cette aventure que Les larrons vous convient avec délectation.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Parce que c’était lui – montaigne & la boétie

« Montaigne exorcisé par le fantôme de la Boétie : une pièce jouissive ! »

Une immense amitié a lié Montaigne à la Boétie. Trente ans plus tard en 1588, les deux hommes se retrouvent et s’affrontent. Se greffe à ce duo Marie de Gournay. Elle a 17 ans et la voici amoureuse folle de Michel de Montaigne dont elle a lu les deux premiers essais ! Entre duels philosophiques et intrigues politiques, l’amour s’insère.

Dans un dialogue très actuel, la pièce noue et dénoue le fil des pensées et des vies.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

proudhon modele courbet

Huit clos dans l’atelier de Courbet à Ornans: Proudhon, philosophe politique, Courbet, maître peintre, Jenny, le modèle et Georges le braconnier. Qui modèle l’autre? « Ne regardons jamais une question comme épuisée… »

« Proudhon modèle Courbet frappe juste dans la chaire du XIXe siècle…La pièce de Pétrement est un bel agencement de facettes et de secrets, une vrai pièce sans parti pris dogmatique » Gilles COSTAZ

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

L’Inattendu

Dans les bayous, en un temps et dans un lieu inconnu, au milieu d’une guerre sans nom, ne laissant filtrer de l’extérieur que les tirs des milices, Liane, abandonnée à elle-même, nous accueille dans sa chambre.
Située dans une Louisiane mythique, un monde où Noirs et Blancs d’habitude ne se mêlent pas, l’histoire est celle d’une perte. Qu’est devenu l’amant de Liane, ce « nègre » disparu un jour au fil de la rivière ? La jeune femme pleure son absence : « Mon monde à moi c’était tes bras ».

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

ensemble

« Croyant au rire comme antidote au drame, l’auteur FABIO MARRA écrit une nouvelle création, ENSEMBLE. L’histoire se déroule autour d’un thème aussi inconnu qu’universel : la normalité. Qu’est-ce qu’être normal ?
Isabella, interprétée par CATHERINE ARDITI est une femme déterminée. Elle vit avec son fils Mikele, un jeune homme simple d’esprit, impulsif et généreux.
Cette relation fusionnelle entre une mère et son fils nous parle d’attachement, de sacrifice, avec un mélange de tendresse et d’ironie.
Que se passe-t-il aujourd’hui quand quelqu’un a besoin de nous parce qu’il ne rentre pas dans le cadre ? Sommes-nous prêts à accepter la différence ? »

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Juif par erreur

C’est avec stupeur et désarroi qu’Henri Dubois apprend, à la mort de sa mère que «techniquement», il est juif… Car sans être un antisémite militant, il est ce que l’on pourrait appeler un antisémite «standard». C’est donc dans une laborieuse rééducation qu’il doit se lancer pour se libérer de ses préjugés et approcher le sens de l’identité juive. Une quête qui l’amènera à découvrir la véritable histoire de sa mère…

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

le poisson combattant

C’est une séparation. On ne s’aime plus, pas question de jouer les copains, quittons – nous. Alors il part, lui laisse la maison, à elle. Elle et la petite, leur laisse tout. Parce que la petite restera avec elle; faut croire que ça l’arrange, lui. La nuit précédant son départ, le poisson combattant, celui de la petite, qu’on a appelé Dr Manhattan, qu’on a vachement aimé depuis un an qu’il dort là, le poisson combattant saute hors de son bocal et meurt, sec, au pied de la console? Dès lors, pour lui, un seul but: trouver l’endroit pour l’enterrer.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Rien ne se perd

La « récupération » des plus grands textes du patrimoine théâtral du droit commun, avec les répliques les plus connues, les plus flamboyantes, les plus surprenantes, les plus émouvantes dans une comédie absurde où les plus grandes plumes se côtoient …

Talents, textes, costumes et décors recyclés , Coup de Coeur de la Fondation Hulot, c’est une démonstration par l’action pour une ouverture au développement durable pour tous les publics.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Ben dans eco-responsable

« Eco-responsable » est un spectacle qui relance l’économie, atténue le réchauffement climatique, et vous redonne foi en l’avenir.

Tout ça avec de l’humour mais pas seulement, de la musique mais pas tout le temps, et peut ­être même de la poésie mais c’est pas sûr…

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Le duo

Il est un mot américain qui n’a pas son équivalent dans la langue française : « Entertainment ».

Il s’agit de l’art de divertir au sens noble du terme.

L’objectif est de surprendre, d’amuser, d’émouvoir, de déclencher l’hilarité, en maintenant une ambition artistique et littéraire élevée.

Textes ciselés, qualité vocale, bruitages ébouriffants, science du gag…, rien n’est laissé au hasard.

Alors, même si Xavier et Bruno portent haut les couleurs de la francophonie et s’inscrivent dans la tradition des meilleurs « chansonniers », n’hésitons pas à dire que ce sont des « first class entertainers » !!!

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

24 heures de la vie d’une femme

Troisième saison pour ce « 24 heures de la vie d’une femme » en Avignon. Ce récit, bref et aigu, comme les affectionnait l’auteur de « Amok » et « Le joueur d’échecs », est une de ses plus incontestables réussites. C’est l’histoire d’une passion brève et foudroyante entre une aristocrate et un jeune homme rongé par la folie du jeu. On retrouve dans cette adaptation l’atmosphère et l’émotion si particulière de Stefan Zweig. « Un impeccable Joseph Morana dans le rôle du narrateur ainsi que le charme intrigant et la belle rousseur de Sissia Buggy » Le petit Marseillais. « Sissia Buggy joue la passion sans fausse note toute en finesse, très bien soutenue par son partenaire Romain Martin ». Le festivalier. « Un bonheur d’entendre cette nouvelle » Figaro.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Le joueur d’échecs – S.B. Compagnie

1939. Autour d’une partie d’échecs sur un grand paquebot, entre New York et Buenos Aires, s’affrontent un champion du monde en titre, à la personnalité déconcertante, et un mystérieux inconnu. Seul un passager réussira à connaître son bouleversant secret. Un plongeon dans un univers historique et carcéral parfaitement retransmit par une fidèle adaptation et la mise en scène de Sissia Buggy, sobre, efficace et visuelle ainsi que le jeu exceptionnel des comédiens. Tous les ingrédients sont là pour exacerber la tension du récit dans un suspense haletant…

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

INDEX

« On peut imaginer notre danse comme un poème, comme une histoire dont chaque mouvement est une lettre. L’addition de ces lettres formant un mot. La combinaison de tous ces mots formant notre partition chorégraphique. »

Dans la lignée du spectacle Ballet Bar qui avait rencontré un très beau succès au Off de 2013, Pyramid propose une fois encore un spectacle burlesque mêlant danse hip hop, mime et détournement d’objets.

Teinté de moments poétiques et de petites touches narratives pleines d’humour et de dérision, le travail de la compagnie s’inscrit toujours dans une recherche d’esthétique et d’interaction entre corps et décor.

Dans un salon où trône une grande bibliothèque, nos cinq protagonistes vont se rencontrer, se confronter et s’interroger avec malice sur la place du livre dans leur quotidien.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

LES PIEDS TANQUÉS – Cie Artscénicum Théâtre

Une partie de pétanque, son langage, ses bons mots et 4 personnages avec une déchirure secrète : la guerre d’Algérie. Ils s’opposent, livrent leur vérité, mais chacun a à cœur de finir le jeu, sur ce terrain qui les unit au-delà de tout. Une pièce où les mémoires s’entrechoquent, une comédie dramatique sur l’identité et le vivre ensemble.

 

Site : http://www.artscenicum.fr

Mail : contact@artscenicum.fr

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

écoutez grincer les coquilles de moules

Les moules qu’elle cuisine pour vous… la ramène à d’autres moules, préparées en famille bien des années plus tôt pour le retour d’un père fier de sa promotion.

UN SEUL EN SCENE DROLE ET VERTIGINEUX où la fille, maintenant adulte, raconte « ce fameux soir où la famille a basculé ». Le soir où les langues se sont enfin déliées.

UN TEXTE ENGAGE qui démonte peu à peu la violence du père et fat voler en éclat sa vision tyrannique de la vraie-famille unie.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

foutue guerre

UNE HISTOIRE DE GUERRE PAS TOUT À FAIT COMME LES AUTRES…
Juin 1916 – Fort de Vaux – Verdun

Ici : pas de tranchée, une poignée d’hommes, un fort désarmé, un pigeon et un chien !

Trois comédiens incarnent avec ferveur douze personnages dans un huis-clos inattendu retraçant le parcours héroïque du Commandant Raynal et de sa garnison.

Voyageant d’une temporalité à une autre, de l’urgence de la situation au second degré d’une guide de Musée, ils nous entrainent de découvertes en émotions au cœur de l’action.

Ils nous racontent une histoire surprenante léguée dans un petit carnet rédigé durant la Grande Guerre. Cette Histoire qui a fait couler autant d’encre que de sang.
FOUTUE GUERRE est un hommage à de grands hommes et un remède contre l’oubli.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Francis Huster. Dans la peau d’Albert Camus.

Seul en scène, Francis Huster incarne Albert Camus qui, par la voix de l’acteur, nous interpelle, nous bouleverse, nous crie son désespoir mais aussi son amour pour des valeurs essentielles de dignité, de courage et de partage qui aujourd’hui encore prennent une résonance bouleversante et nous transcendent. Francis Huster a tenu à faire revivre sur scène non seulement Albert Camus au destin tragique mais toute une époque, celle des années sanglantes des deux guerres mondiales 14/18 et 39/45 mais aussi la déchirure de la Guerre d’Algérie qui crucifia Camus jusqu’à sa mort.Voix essentielle penchée sur le destin de l’humanité, Francis Huster – Albert Camus offre un plaidoyer vibrant pour un humanisme contemporain contre la barbarie.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

ne dites pas à ma femme que je suis marseillais

Après s’être « exilé » à Paris de longues années, François est de retour à Marseille, sa ville natale. Entre-temps, il a épousé Vanilla, une bourgeoise parisienne coincée. Ce retour va être synonyme de retrouvailles mouvementées avec Mickael, son ami d’enfance. Un »câcou » incorrigible, avec son franc parlé, marié à une « cagole », Laurence. La soirée mémorable va vite devenir un choc des cultures pour les quatre personnage. Des révélations inattendues, des quiproquos hilarants et des gags désopilants vont s’enchaîner…

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Coming out

Cette adaptation théâtrale de trois romans (*) de l’écrivain belge flamand Tom Lanoye  nous raconte la découverte de l’amour par un adolescent et la difficulté d’annoncer son homosexualité à ses parents aimants, mais vieux-jeu.
 
 
 (*) «Un fils de boucher avec de petites lunettes», «Les boîtes en carton» et «La Langue de ma mère» traduits en français par Alain van Crugten

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Accès Abonnés


bordcadreakiprod