87 articles dans la catégorie > Seul(e) en scène

Fanny Mermet dans « Détention Dérisoire »

Le juge a dit « NON COUPABLE » après 30 ans de prison, il était temps !
Se retrouver dehors ne va pas être simple, Fanny en sera-t-elle «NON CAPABLE» !?!

En tout cas, elle ne demande qu’à apprendre et à comprendre l’étrange
fonctionnement des gens du dehors… C’est-à-dire, « vous » !!!
Si vous avez des explications à lui fournir, n’hésitez pas !

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

D’autres vies que la mienne

« Je te trouve drôle. T’es le seul type que je connaisse capable de penser que l’amitié de deux juges boiteux et cancéreux qui épluchent des dossiers de surendettement au Tribunal d’Instance de Vienne c’est un sujet en or. Et en plus ils couchent pas ensemble et à la fin elle meurt. J’ai bien résumé ? C’est ça l’histoire ? »

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Luc Apers – ‘Leurre de Vérité’

Le petit Luc Feri est soupçonné d’avoir un don paranormal. Il tente bien de prouver le contraire mais le destin en décidera autrement…

Après plus de 500 représentations, le Belge enchanteur Luc Apers revient pour nous conquérir par ses mots, son élégance, son humour.

Un spectacle qui frôle les étoiles et qui au-delà, nous incite à une réflexion sur le paranormal : illusion ou réalité.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Le Nazi et le Barbier

FICHE D’IDENTITÉ
NOM DE L’ACCUSÉ : Itzig Finkelstein, anciennement Max Schulz
PROFESSION : – coiffeur
PROFESSION COMPLÉMENTAIRE : – génocidaire (mais je n’exerce pas actuellement)
NATIONALITÉ : israélienne (depuis peu)
YEUX : de grenouille
NEZ : crochu

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Porteur d’eau

Les porteurs d’eau sont ces sportifs de l’ombre au service de leur leader qu’ils ravitaillent, dépannent, mènent à la victoire et dont ils supportent parfois les excès. En résumé, ni fleur, ni podium. Denis Laujol s’inspire de la vie d’un de ces coureurs belges de l’immédiat après-guerre, Florent Mathieu, gloire boraine locale au dévouement sans borne, qui fit plusieurs Tour de France dans cette bien modeste fonction. Avec la malicieuse complicité de Lorent Wanson, Stéphane Arcas et Julien Jaillot, Denis Laujol met le grand braquet sur une réflexion autour de l’héroïsme, du courage, du travail et de l’humilité d’où surgiront Armstrong, Merckx, humour, philosophie et Sancho Pancha. Une soirée qui ne manque pas de selle !

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

M’appelle Mohamed Ali

Le premier est comédien du genre boxeur. Le deuxième est auteur et distribue les coups. Le dernier  est boxeur et une bête de scène. Etienne Minoungou et Dieudonné Niangouna convoquent tous les combats de Mohamed Ali : civiques, politiques et sportifs afin de repenser l’Afrique moderne. Etre Africain et en faire le choix : en porter l’identité fièrement comme on porterait un drapeau; relever les défis du quotidien ; résister sans se départir d’une grande ironie. Trois hommes noirs vont au combat.

Pour gagner ? Il faut voler comme un papillon, piquer comme une abeille…

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Éloge du mauvais geste

Personne n’a oublié le « coup de boule » de Zidane, la « main de Dieu » de Maradona, ni la joie de Michel Platini marquant au Heysel en 1985 lors du Liverpool-Juventus de sinistre mémoire. Denis Laujol nous éclaire sur ce qui amène au « mauvais geste » et qui renvoie le sportif de très haut niveau au rang de banal être humain. Jouant avec les images d’époque, Laujol les dissèque, les arrête et les repasse en boucle pour qu’éclate sur l’écran toute la dimension humaine du « mauvais geste ». Un moment de rire et de réflexion, autour du foot. Pour les hommes autant que pour les femmes, pour ses supporters autant que pour ses détracteurs. Tous ensemble, tous ensemble !

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Cahier d’un retour au pays natal

 Avec ce texte-phare de la littérature africaine, Césaire pose pour les générations à venir les ferments d’une nouvelle fraternité, en affirmant l’égale dignité de tous les humains et de toutes les cultures. Et la poésie comme arme des opprimés. Pour incarner Césaire dans cette œuvre si nécessaire, il convenait de mettre sur le plateau un comédien impliqué: le Burkinabais Etienne Minoungou, fondateur du prestigieux festival des Récréâtrales (Ouagadougou)

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Françoise par Sagan

  Après George Sand, ma vie, son oeuvre son spectacle musical autour de l’une des grandes figures du XIXème siècle, Caroline Loeb, à nouveau mise en scène par Alex Lutz, nous offre un monologue d’après les interviews de Françoise Sagan. Avec cette parole intelligente, tendre et profonde, Sagan se révèle avec tout son humour et sa finesse. Mais elle est aussi et peut-être surtout merveilleusement humaine et lucide. Caroline ne cherche pas à l’imiter, mais à l’évoquer….

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Sur les traces d’Arsène Lupin : entre magie et mentalisme

« A travers  des expériences de mentalisme,
Jean-Michel lupin découvrira où se trouve le plus précieux des
trésors.
Télépathie, numérologie, étude du comportement et prédictions, Jean-Michel Lupin interrogera et taquinera votre esprit.
Avec mystère, magie et poésie, ce mentaliste continuera la quête d’Arsène
Lupin en s’invitant dans vos pensées ».

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Le cabinet poétique

LE CABINET POÉTIQUE EST UN SUR-MESURE LITTÉRAIRE ET EXCLUSIF : 10 minutes DE POÉSIE EN TÊTE À TÊTE…

Installez-vous confortablement dans la caravane de Sophie.

Choisissez une fiole ou une enveloppe.

À chaque objet correspond un univers poétique et littéraire.

Un voyage…

 Le cabinet poétique est une caravane de 1968.

Le cabinet poétique est un voyage sonore et visuel dans la littérature.

Le cabinet poétique est un écrin pour palpiter ensemble.

Le cabinet poétique est un véhicule à fantasmes pour enfants sages et adultes à chaussettes dépareillées.

 

« On en ressort groggy, fauché par la puissance des mots » 

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Zoom

Quand une mère invente pour son fils le destin qu’elle n’a pas eu.

La salle des profs d’un collège. Une mère prend la parole et ne la lâche plus. Elle se bat avec les mots et les souvenirs.

Elle nous raconte son histoire et celle de son fils, un enfant difficile, comme on dit.

Elle nous dit une certaine misère ordinaire.

Comme elle sait le dire, elle qui n’a jamais tant parlé: avec mordant, avec humour, avec audace !

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Les dessous d’Aphrodite

 

C’est l’histoire de Capucine Valoir qui, portée par l’euphorie d’un moment, va se laisser dépasser par la situation…

 

Dans ce spectacle Laurence aborde avec humour et émotion les dérives de la négation de soi.

Une vraie tornade émotionnelle qui mêle habilement fiction et réalité.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Ici il n’y a pas de pourquoi !

Le PITCH ?

«Ici, il n’y a pas de Pourquoi !» est le témoignage poignant d’un homme arrêté par les forces du mal et incarcéré dans un camp, dont le seul but sera de survivre…

Accompagné d’un musicien au Hang.

Mais encore ?

La pièce débute par l’arrestation d’un homme et se termine à sa libération. Cette période s’étale sur deux années. Deux années dont il n’oubliera pas les moindres détails, même les plus insolites.

À travers le récit de cet homme, nous nous interrogeons sur la monstruosité humaine.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Le journal d’un fou

La stupéfiante destinée d’un petit fonctionnaire

qui devient roi d’Espagne !

Sans doute l’œuvre majeure de Nicolaï Gogol : un petit fonctionnaire dans un ministère du tsar nous fait découvrir sa stupéfiante destinée au travers de ses Mémoires de plus en plus étrangement rédigées. On y apprend qu’il parle le chien couramment, qu’il évite les collisions stellaires et qu’il est promis au trône d’Espagne ! Ce texte incisif, émouvant et à l’humour tendre est un chef-d’œuvre de la littérature russe.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Les Bijoux de famille

 

Laurent vous raconte sa vie, ses rencontres. De de Gaulle à Marlene Dietrich, de Barbara à Sylvie Vartan.

 

Une vie traversée par un rabbin prosélyte, une grand-mère volubile, un prof de théâtre  » encourageant « , une femme de ménage analysée, un petit ami récalcitrant et des parents… très parents.

 

Dans ce nouveau spectacle seul en scène, Laurent Spielvogel, à travers des séquences reliées les unes aux autres par un fil conducteur, nous livre son enfance, sa jeunesse, avec humour et tendresse, avec acidité aussi ! Il incarne à tour de rôle tous les protagonistes de cette histoire qui est la sienne.

 

Sa galerie de personnages étincelle tels Les bijoux de famille qu’il nous dévoile en 20 tableaux et 18 carats.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Patrik COTTET MOINE dans « CHEZ LUI »

Dans ce spectacle coécrit avec Michel COURTEMANCHE, vous serez témoin, du quotidien singulier d’un individu comme tout le monde mais ne ressemblant à personne (Patrik COTTET MOINE). Cet univers proche du cinéma muet est tour à tour attendrissant et extravagant. Rires garantis !

« Dans son art, Patrik est passé maître. » DNA

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Patrik COTTET MOINE dans « Mime de Rien »

Sans paroles, avec des gestes d’une extrême précision et des bruitages inédits, COTTET MOINE interprète une douzaine d’histoires sans paroles cocasses et originales.

 

« Il surprend constamment dans des saynètes hilarantes. » Le Canard Enchaîné.

 

Ce spectacle a fait le tour du monde et dépassera sa millième pendant le OFF 2016 !

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Si j’étais un arbre (Gauthier Fourcade)

A travers une série de sketches, apparemment indépendants les uns des autres, nous allons suivre les étapes d’une recherche absurde, comique, parfois pathétique d’un homme tellement étourdi qu’il a tout perdu, y compris ses parents.
Finalement, ne trouvant pas ses racines, il en vient à souhaiter être un arbre…

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Je ne suis pas une libellule

Comment survivre à un rêve d’enfant trop grand ?
A une histoire d’amour qui rate ? A un short beaucoup trop court ? Et puis comment devient-on un garçon, et qui chante en plus ?
Entre pépites oubliées et créations récentes, entre rires (beaucoup) et larmes (une ou deux), il partage avec fantaisie chansons, textes drôles, tendres et émouvants.
Il nous raconte souvenirs, rêves grandioses et cuisantes déceptions qui ont marqué son étonnant parcours pour arriver jusqu’à nous…
Un show à l’américaine véritablement jubilatoire, revisité par un chanteur-danseur-comédien français : c’est un vrai régal !

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

rien, plus rien au monde

Une satire sociale à l’humour corrosif !

Abrutie d’alcool et de téléréalité, une mère de famille à bout de souffle repose tous ses espoirs sur sa fille. Elle sombre dans la folie tout en criant sa rage face aux immigrés, à la difficulté de joindre les deux bouts, au besoin de consommer pour exister et à la misère sexuelle de son couple forcé à baiser au Viagra. Un texte féroce et ironique, à l’humour achevé. Pour une soirée pas comme les autres.

Ce monologue sociétal, frontal et cruel est présenté pour la première fois au théâtre. Il est signé Massimo Carlotto, auteur italien de romans noirs, fréquemment adaptés au cinéma et en bande dessinée.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

L’Inattendu

Dans les bayous, en un temps et dans un lieu inconnu, au milieu d’une guerre sans nom, ne laissant filtrer de l’extérieur que les tirs des milices, Liane, abandonnée à elle-même, nous accueille dans sa chambre.
Située dans une Louisiane mythique, un monde où Noirs et Blancs d’habitude ne se mêlent pas, l’histoire est celle d’une perte. Qu’est devenu l’amant de Liane, ce « nègre » disparu un jour au fil de la rivière ? La jeune femme pleure son absence : « Mon monde à moi c’était tes bras ».

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

n°11

Elle…elle est cabossée de la tête, marie mal les mots. Se balade entre hier, aujourd’hui et demain. Elle est triste-rigolote. Drôle de petite bonne femme !

fab.candela@gmail.com / fabiennecandela.lescigales.org

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

le poisson combattant

C’est une séparation. On ne s’aime plus, pas question de jouer les copains, quittons – nous. Alors il part, lui laisse la maison, à elle. Elle et la petite, leur laisse tout. Parce que la petite restera avec elle; faut croire que ça l’arrange, lui. La nuit précédant son départ, le poisson combattant, celui de la petite, qu’on a appelé Dr Manhattan, qu’on a vachement aimé depuis un an qu’il dort là, le poisson combattant saute hors de son bocal et meurt, sec, au pied de la console? Dès lors, pour lui, un seul but: trouver l’endroit pour l’enterrer.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Ben dans eco-responsable

« Eco-responsable » est un spectacle qui relance l’économie, atténue le réchauffement climatique, et vous redonne foi en l’avenir.

Tout ça avec de l’humour mais pas seulement, de la musique mais pas tout le temps, et peut ­être même de la poésie mais c’est pas sûr…

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Ecoutez grincer les coquilles de moules

Les moules qu’elle cuisine pour vous… la ramène à d’autres moules, préparées en famille bien des années plus tôt pour le retour d’un père fier de sa promotion.

UN SEUL EN SCENE DROLE ET VERTIGINEUX où la fille, maintenant adulte, raconte « ce fameux soir où la famille a basculé ». Le soir où les langues se sont enfin déliées.

UN TEXTE ENGAGE qui démonte peu à peu la violence du père et fait voler en éclat sa vision tyrannique de la vraie-famille unie.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Francis Huster. Dans la peau d’Albert Camus.

Seul en scène, Francis Huster incarne Albert Camus qui, par la voix de l’acteur, nous interpelle, nous bouleverse, nous crie son désespoir mais aussi son amour pour des valeurs essentielles de dignité, de courage et de partage qui aujourd’hui encore prennent une résonance bouleversante et nous transcendent. Francis Huster a tenu à faire revivre sur scène non seulement Albert Camus au destin tragique mais toute une époque, celle des années sanglantes des deux guerres mondiales 14/18 et 39/45 mais aussi la déchirure de la Guerre d’Algérie qui crucifia Camus jusqu’à sa mort.Voix essentielle penchée sur le destin de l’humanité, Francis Huster – Albert Camus offre un plaidoyer vibrant pour un humanisme contemporain contre la barbarie.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Portraits: La Spectatrice, L’Estivante

Deux portraits impertinents et drôles

Deux femmes, deux consommatrices insatiables de culture pour l’une, d’espaces et de temps pour l’autre, prisonnières de leurs représentations symboliques contemporaines.

La Spectatrice : Satire d’une précieuse ridicule de notre siècle

L’Estivante : Instantané d’une « vacancière » d’aujourd’hui, égarée dans l’immensité de la grande vacance du consommable.

 

www.theatre95.fr

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Bernard Pivot – souvenirs d’un gratteur de têtes

« Pendant vingt-huit ans, chaque vendredi soir, comme le forain de mon adolescence, gratteur de têtes dans le train fantôme, j’ai gratté la tête de millions de téléspectateurs.
Pour activer leur sang, stimuler leurs neurones. Pour leur donner envie de lire. En même temps, en direct, j’excitais la matière grise des écrivains afin qu’ils nous livrent le meilleur de leur intelligence et de leur sensibilité. Enfin, après avoir lu tous les livres, et sans pour autant considérer que la chair est triste, je me grattais la tête, non de perplexité, mais de curiosité, de passion et de plaisir. »

seaart@wanadoo.fr

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

TANT BIEN QUE MAL

A ces heures perdues, Sœur Marie-Paule conte avec enthousiasme et foi des contes traditionnels (Andersen, Grimm).

Si elle souhaite de tout son petit cœur apporter allégresse et convivialité, Marie-Paule considère que ces histoires sont aussi un excellent moyen de dénoncer les travers des hommes et de notre société, de « titiller là où ça fait mal ».

Cette religieuse, à la langue bien pendue, est convaincue que ces contes portent des messages vertueux de générosité et de cœur susceptibles de réveiller nos consciences endormies. Bref, elle désire ardemment nous « secouer le popotin ».

Sous les habits austères de la religieuse, frétille une vocation artistique qui ne demande qu’à s’exprimer. Marie-Paule jubile tant à raconter ses contes qu’elle se laisse parfois aller à quelques cabotinages. Mais sa candeur et sa bonté en font un personnage attendrissant et drôle.

Lire la suite et/ou VOIR LA VIDÉO...

Accès Abonnés


 

MOBILETAG

TANT BIEN QUE MAL
bordcadreakiprod