J’ai trop peur

bandes-annonces bord cadre, contemporains, jeune public, théâtre, tout public

Diffusez la vidéo de ce spectacle

J'ai dix ans et demi. C'est mon dernier été avant la sixième. Et la sixième, tout le monde sait que c'est l'horreur. L'horreur absolue. Alors je suis mal, très mal même, et j'ai peur, trop peur.

On a beau passer l'été comme chaque année à Quiberon, à la mer, la mer qui est froide et pleine de vagues, cette fois pour moi les vacances c'est l'enfer. Je reste sur la plage comme un vieux gars, je vais pas dans l'eau, je garde mon t-shirt. Les types de l'année dernière, avec qui je m'étais bien éclaté, maintenant je les trouve graves.
Ma petite sœur de deux ans et demi, qui en temps normal est déjà très agaçante, elle m'exaspère carrément. Sa manière de parler surtout, on comprend rien, rien du tout, elle considère que c'est aux autres d'essayer de capter ce qu'elle dit. Et le plus rageant, c'est que tout le monde trouve ça génial.

Alors, ma mère a eu une idée. Elle m'a organisé un rendez-vous avec Francis, un gars de quatorze ans qui passe aussi ses vacances dans le coin. Histoire de me détendre. Je peux lui poser toutes les questions que je veux, il me décrit le truc. Et là je m'aperçois que je m'étais bien trompé sur la sixième : selon Francis, la sixième c'est pire, infiniment pire que ce que je croyais ! Moi je pensais que c'était juste l'horreur, en fait c'est carrément l'apocalypse, la fin du monde quoi !

Donc c'est décidé, j'irai pas, j'irai pas et j'irai pas. Le problème c'est que les jours passent de plus en plus vite et qu'il faut vraiment que je me dépêche de trouver une idée.

+ d'infos

« J’ai trop peur, c’est une affaire de langage ». Comment parle-t-on à dix ans et demi ? Et comment pense-ton, par conséquent ? Et quelques années plus tard, à quatorze ans, et à deux ans et demi ?

Le théâtre est pour David Lescot le lieu d’un métissage sans cesse réinventé, où peuvent se mêler les expressions qui sont les siennes: l’écriture, la musique, le rythme, la mise en scène, l’interprétation, le mouvement.
Artiste associé au Théâtre de la Ville de Paris, à la Filature-SN de Mulhouse et à la Comédie de Caen, David Lescot met en scène des pièces de théâtre et des opéras en France et à l’étranger. Ses textes sont édités chez Actes Sud papiers. Il a obtenu en 2009 le Molière de la révélation théâtrale, en 2014 le Prix de la meilleure création en langue française du Syndicat de la Critique, et en 2015 le prix Théâtre de la SACD.

à La Manufacture : À 10H15 : DU 6 AU 26 JUILLET - RELÂCHES : 12, 19 JUILLET

Production

cie du Kaïros

Véronique Félenbok

06 61 78 24 16
Courriel  -  Site internet



Comments are closed.

Accès Abonnés


 

MOBILETAG

J’ai trop peur
bordcadreakiprod